Régler sa suspension

Régler sa suspension

Écrit par Klaus

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

REGLAGE DE SUSPENSION

 

Les suspensions réglables sont souvent un argument de vente, mais peu d'entre nous savens les régler. Le but de cette page est de dégrossir pas mal le boulot, même si rien ne remplace le feeling d'un bon pilote lors d'un essai. 

Je te propose un peu de théorie, histoire de saloir ce que l'on fait, et la pratique de réglage à l'arrêt, en statique.

 

La précontrainte :


C'est le paramètre qui donne l'enfoncement de la moto, en fonction du poids appliqué; c'est le tarage du ressort.

S'il n'y a pas assez de précontrainte, les suspensions seront par défaut très enfoncées. Le risque d'être en butée lors d'une bosse est alors important.

De même s'il n'y a pas assez de précontrainte, lors d'un passage sur un trou, la fourche n'aura pas assez de débattement pour être constamment au contact avec la route.

D'autre part, les ressorts étant souvent progressifs, et non linéaires, plus on augmente la précontrainte, plus la moto sera ferme.

 

La détente :
C'est la petite vanne qui permet de laisser passer l'huile plus ou moins lorsque la moto remonte.
Plus on visse, et plus la vanne est fermée, et donc plus la moto aura tendance à se tasser sur une route en mauvais état.
Si l'on dévisse de trop, après une bosse, la moto se relèvera immédiatement quitte à rebondir, à dribbler.

 

La compression :

Comme la détente, il s'agit d'une petite vanne qui permet de laisser passer l'huile lors de la compression de l'amortisseur. Plus la vis est fermée, et plus les roues auront du mal à remonter. Ce paramètre est donc important dans la sensation de fermeté.

Le manque de compression risque de faire atteindre la butée aux amortisseurs.

 

Méthode :

Plus qu'un véritable réglage complet des suspensions, le but de cette méthode est de bien apparier la suspension arrière avec la suspension avant. Pour cela, à l'arrêt, sur une surface plane, poste toi à côté de la moto en la maintenant verticale. Appuies alors simultanément sur le guidon, la selle (avec l'autre main) et surtout le cale pied (avec le pied). Idéalement, il faudrait appliquer la force au niveau du centre de gravité, situé en général tout près du pignon de sortie de boîte. 

Observe alors l'assiette de la moto : 

- lors de la descente (ajuste la compression)
- lors de la position basse (ajustement de la précontrainte)
- lors de la remontée (ajustement de la détente)

 

 

 

normal 

La précontrainte

c'est le niveau bas atteint par la moto qui indique comment les régler la précontrainte. 

Ici, les précontraintes sont bien ajustées : la moto reste bien horizontale, en position basse. 

En général, la moto doit descendre d'un tiers de la course des suspensions entre la position "à vide" et "avec pilote".

 pre ar  Dans ce cas, la moto descend plus à l'avant qu'à l'arrière.

C'est donc la précontrainte avant qui manque, ou bien c'est qu'il y a trop de précontrainte à l'arrière. 

Augmente la précontrainte à l'avant, et/ou diminue la précontrainte à l'arrière.

pre av

Ici, la fourche s'enfonce peu, alors que l'arrière s'enfonce bas.

C'est qu'il y a trop de précontrainte à l'avant, et/ou pas assez de précontrainte à l'arrière. 

Diminue la précontrainte à l'avant et/ou augmente la précontrainte à l'arrière.

 comp av

 La compression 

Pour ajuster la compressions, il faut observer l'assiette de la moto lors de sa descente. 

Si l'arrière plonge avant l'avant (comme ici), c'est que l'avant a trop de compression, ou que l'arrière en manque. 

Diminue la compression à l'avant (en dévissant), et/ou augmente la compression à l'arrière. (en vissant)

 comp ar  

Ici, la fourche plonge et l'arrière ne la rejoint en position basse que plus tard. 

C'est qu'il y a trop de compression à l'arrière ou pas assez à l'avant.

Augmente la compression à l'avant et/ou diminue la compression à l'arrière

 det av

 La détente 

Pour ajuster la détente, il faut observer l'assiette de la moto lors de sa remontée. 

Si l'arrière remonte avant l'avant (comme ici), c'est que l'avant a trop d'amortissement en détente, ou que l'arrière en manque. 

Diminue la détente à l'avant (dévisse), et/ou augmente la détente à l'arrière. (visse).

 det ar  

Ici, la fourche remonte et l'arrière ne la rejoint en position haute que plus tard. 

C'est qu'il y a trop de détente à l'arrière ou pas assez à l'avant.

Augmente la détente à l'avant (en vissant) et/ou diminue la compression à l'arrière en dévissant).

   

 

Une petite vidéo en Anglais...

 

 

 

Ajouter un Commentaire

Commentaires de harcèlement: Bien que la conversation et le partage d'idées différentes soient encouragés, tous les commentaires doivent être respectueux vis-à-vis de nos contributeurs et ceux qui laissent des commentaires.
Commentaires anonymes: Nous n'acceptons que les commentaires des personnes qui s'identifient.
Commentaires promotionnels: Si un commentaire est uniquement de nature promotionnelle, nous le supprimerons du site.

Code de sécurité Rafraîchir

Catégorie :