2011-06 : Ecosse.

2011-06 : Ecosse.

Écrit par Klaus

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

DU MERCREDI 1ER  AU  8 JUIN 2011, NOUS DÉCOUVRIRONS L’ECOSSE :

Du bateau de Zeebruge à Hull par la mer du Nord, la traversée de l’Angleterre par le centre, pour rejoindre le sud de l’Ecosse : les southern Uplands . C’est dans le sud que se concentre la population écossaise. Les amateurs d’histoire et de culture trouveront leur bonheur (châteaux, abbayes,…). Puis le Nord-Est de l’Ecosse, les Central Uplands. La vue superbe sur les hautes collines couvertes de bruyères, le Parc National des Cairngorms , les Monts Grampians .Ensuite le Nord, les Highlands, une des régions les plus sauvages d’Europe, aux paysages dont l’immensité nous remet à notre place ! La nature sauvage à l’état pure, la beauté des montagnes spectaculaires, le silence des champs de bruyères, les Lochs mystérieux (à Nessie, surnom du monstre du Loch Ness). Pour redescendre par les Highlands de l’ouest en longeant la côte atlantique, aux paysages superbes du Parc National des Trossachs et du Loch Lomond .jusque l’île de Skye. Et le Sud de l’Ecosse, pour rejoindre Hull et retour par le bateau jusque Zeebruge.

MERCREDI 1ER : NUIT EN MER DU NORD : DE ZEEBRUGE À HULL.

De Dinant, moi & Klaus allons jusque chez Lion & Hiro, puis Grand-Bigard. Sur le parking, nous attendent Chantal & Mib, Joan et VDM.  Belle après-midi ensoleillée pour débuter ce voyage. Au programme : soleil et bonne humeur !  Rendez-vous à 17 h au port de Zeebruge. Nous, les « canards » prenons les nationales, les feux rouges et non par les autoroutes comme certains… Philou nous rejoindra à Zeebruge juste avant l’embarquement à bord du P&O Ferries, le « Pride of York ». Réservé depuis fin mars avec le souper buffet, à l’aller et au retour : c’est plus simple!  Une fois le bateau en mer, les boutiques hors taxe ouvrent leur portes, et devinez ce que les hommes ont choisis ? Soirée animée par  le Bowmore : 1/3 de la bouteille de Joan évaporé, 12 cl de VDM  Est-il toujours aussi bon que l’année dernière en Irlande ? La soirée vous le dira ! Au bar, j’essaye mon anglais, c’est pas toujours gagné, mais il faut surtout savoir ce qu’on boit ! Il y a tellement de guinness différentes. Les voyages, c’est vraiment dur ,dur ! Pour Hiro, c’est une première de dormir sur un bateau. Si mes souvenirs sont bons, pour s’endormir, elle a pensé qu’elle était bercée pour ne pas entendre le bruit des moteurs.

JEUDI 2 : PEEBLES : 415 KM.

     De Hull, on traverse les Midlands de l’ Est (East Midlands), campagne exaltante et colline verdoyante; 

puis le Nord-Est (North East), les parcs forestiers, réserves naturelles,

jusque Peebles dans le Scottich Borders.

Ce matin, Klaus nous a apporté le café au lit à tous : merci Klaus. Philou, lui cherche ses clefs, aie, aie, aieee ?

A la sortie du bateau, il faut passer par la douane au pas… Des motos, il y en a beaucoup. Il faut dire que c’est une bonne saison pour visiter l’Ecosse.

.

Chacun prend sa route. Les « canards » : Hiro & Lion, Philou, Klaus &moi, rouleront ensemble. Cool…! Pour ne rien rater du voyage, Klaus a installer une caméra vidéo fixée sur le casque et une petite à l’arrière qui prend des photos automatiquement . Ca permet de revivre le voyage une fois rentré à la maison.

Direction Beverley, Wetwang, Norton, Malton, Helmsley et Seave green par « Cleveland hills » qui traverse le » North York Moors National Park« . Etendue sur 1450 km2 de paysages de toute beauté sauvage, de landes de bruyères, royaume des moutons et des randonneurs. Ne vous étonnez pas des embouteillages de troupeaux de moutons et quelques fois de cerfs.

Puis vers Scotch Corner, Darlington : là, un bruit sourd nous rattrappe. Ce n’est pas possible qu’une moto roule plus vite que nous ! Eh bien, c’est un avion qui vole tellement bas qu’on aurait cru qu’il était derrière nous ! C’était pas un film, l’avion, ce monstre gigantesque était je ne sais pas à quelle hauteur, l’aéroport devait se trouver pas très loin ! Surprenant !!! Ensuite, on continue vers Barnard Castle, Middelton, Westgate, où je pense, nous avons dîner après avoir fait le plein des motos. Un sandwich garni servi avec des frites. Que l’on prenne un hamburger, une salade, un toast : en Ecosse, tout est toujours servi avec des frites !

L’après-midi se présente bien. Il fait beau, quelques cumulus, rien que du bon.

De Westgate vers Cowshill, Haydon Bridge, Newbrough, Bellingham et le Lac de Kielder, qui se situe dans la « Forest Park ».

On entre en  « scotland », Ecosse , dans la contrée des Borders Ecossais. Les monts Cheviot, « The Cheviot Hills », séparent l’Angleterre de l’Ecosse.

Direction : Saughtree, Bonchester Bridge, Hawick, Selkirk, Mountbenger, Traquair House, la « Tweed Valley » , la réserve « forest Park » jusque Peebles, à l’hôtel Glentress, route de Innerleithen. A l‘hôtel, pour les amateurs de VTT, location et balades sur les sentiers du parc forestier de la vallée de la Tweed : endroit idéal ! Dans la contrée des Borders Ecossais « Scottish Borders », après la frontière écossaise, se dresse une série de châteaux forts et d’abbayes fortifiées suite aux conflits pendant des siècles entre Anglais et Ecossais ! Découverte de paysages vallonnés par des collines métallifères, des riches terres agricoles de la basse vallée de la « Tweed », la rivière « Tweed » (une des plus longues d’Ecosse, et la plus belle, bonne pour la pêche de saumon), ses magnifiques décors.

Excellente soirée : ambiance et bons petits plats. Une carte du terroir variée : saumon, chèvre, boeuf angus, hagis, plat en croûte,…

et… Bowmore…et aussi le whisky de la région…

VENDREDI 3 : ELGIN : 408 KM.

Vers le Nord-Est, on traversera  la région d’Edimbourg, de Perthshire, d’Angus

  jusque Elgin dans la région de Moray.

A 8 h du matin : 24° sur le parking, 15° en roulant . Oufti ! La journée s’annonce chaude, j’aurais facilement mis ma veste d’été si je l’avais prise ! Vers 8 h 30, souvent, c’est une bonne heure pour démarrer la journée . On monte vers Penicuik et Edimbourg, A 30 ‘ de Peebles, ville blottie sur les berges du fleuve « Tweed »,

Edimbourg : baptisée « terre basse d’Ecosse », idéale pour les promeneurs et les cyclistes. Ville historique avec son château qui domine l’horizon de la capitale, véritable emblème de l’Ecosse, et ville de festivals d’été!

Il faut contourner Edimburg par la A 720, A 902, A 90, vers Dumferline. On a voulu faire une fleur à MIB   qui voulait passer par la ville. Il était désespéré ce matin, alors on n’a pas pris la A 720 au rond-point, on a fait un tour de caroussel, puis on est rentré vers le centre pour retrouver la A 90 un peu plus loin, et ainsi voir la ville, côté ouest….l’église St-JohnStockbrigde…On remarque le nombre incroyable de cheminées ! D’ailleurs, je crois que MIB & Chantal ont aimés…  et nous aussi…

De la A 90, on prend le pont autoroutier « Forth Road Bridge », juste à côté du pont ferroviaire « Forth Rail Bridge » jusque Dunfermline . Et que voit-on en arrivant à Crief ? VDM assis occupé à attendre Joan qui changeait ses 2 pneus ( MIB a également changé ces 2 pneus ! Lion aussi aurait bien voulu changer les siens mais quand il a voulu, il n’a plus trouvé les pneus qu’il voulait ! ). On a fait un break au Pub du coin . Les boissons sont servies dans des verres de +ou- 1/2 L,0,473 cl exactement … On en boit moins ! Quoi que …il faut très chaud, il ne faut pas mourir déshydraté ! Et pas question de boire son verre en dehors du Pub : interdiction formelle sinon on paie une amende ! Avant de repartir, on est passé au supermarché, en face, pour acheter le casse-croûte du midi : on arrêtera le long d’un fleuve plus loin , je pense à Dunkeld : c’est super le pic-nique par beau temps, et pas couteux : +ou- 4 euros par personne.

Joli coin coin ! Klaus s’est fait un nouveau membre 

De Dunkeld vers Blairgowrie :  la région de Perthshire, le coeur de l’Ecosse . région d’amateur de golf . On traverse les montagnes Grampian,  « Grampian Mountains » et les « Cairngorm Mountains« , son Parc National . On roule des km sans voir une seule maison ! Mais quand on en reperd une, c’est souvent un Pub ou ici une station de sky. Ca permet de faire un break. Nous, en passant, on a vu deux motos… Devinez ? Joan & VDM. Ils peuvent rouler plus vite que nous, ils n’ont pas beaucoup d’avance. Souvent, ils se retrouvent derrière nous  .Pour notre deuxième journée, 28° en Ecosse, c’est magnifique pour découvrir le pays !

Le long des routes, on remarquera souvent des arbustes jaunes : les genêts.

Ils servent de haies fleuries, haies brise-vent en bordure de mer ou encore pour fixer les talus.

Direction Braemar, le château Balmoral Castle ( résidence de la reine ), sa forêt, son lac, sa vallée splendide entourée de bois de bouleaux, et plus haut , des collines couvertes de bruyères des Grampians. Puis Banchory, et on remonte jusqu’au Nord-Est de l’Ecosse : Alford, Mossat, Rhynie, jusque Glenfiddich pour visiter la Distillerie . il nous reste 1 h  pour la visite et la dégustation gratuites ! Lors de la visite, on monte dans la chambre des fûts « Tun Room » , la salle de fermentation : un vrai sauna ! Des vapeurs de whisky nous envahissent ! Pour info, les restes de malt sont donnés aux cochons . En dégustation, pour les bobs, les conducteurs : 2 verres, et pour les non bobs, les femmes : 3 verres , 10 ans, 15 ans, 18 ans d’âge . Ah, le petit…délice !!!

C’est a la distillerie Glenfiddich qu’est produit ce célèbre whisky pur malt. La distillerie dispose d’un centre d’information pour découvrir toutes les étapes de fabrication du whisky. Glenfiddich est le seul single malt des Highlands à être distillé, vieilli et embouteillé à la distillerie.

Dans la région de Speyside, plus de la moitié des distilleries écossaises de whisky malt, se situent en-dessous de la River Spey et de ses affluents. Chez nous, on a la route de la bière ou du fromage; en Ecosse, il y a la route du whisky.

De Glenfiddich, on remonte vers Dufftown, Graigellachie, Rothes et Elgin, North Guildry Street 1, à la chambre d’hôte « Heather Glen Guest House » pour nous et Hiro & Lion, et Mayne Road 4 à la chambre d’hôte « Braebirnie House » pour MIB & Chantal, Philou, Joan & VDM. De là, nous irons à une dizaine de km, à Lossiemounth, pour souper le long de la côte, en terrasse, il fait tellement chaud ! Même à 11 h du soir, Lion est toujours en t-shirt !

Au nord de l’Ecosse, la tombée de la nuit commence à  24 h, et le levé du soleil vers 3 h du matin . A 11 h du soir, on a l’impression qu’il 8 h . En hivers, c’est inverse.

Nous sommes vendredi. Les jeunes sortent en boîte. A 2 h du matin, les gendarmes viennent au centre ville pour calmer les jeunes et les disperser !

Le mercredi ou le week-end, c’est le bal des grands mères comme ils disent, le bal des années 60-70-80.

SAMEDI 4 : BETTY HILL : 394 KM.

Direction : le Nord des Higheland, par Inverness,

le Loch Ness, le Loch shin et le Ben Loyal.

Au début, il faut parfois reprogrammer le GPS pour trouver la bonne direction : nous descendons vers Rothes, Upr. Knockando, Grantown, Dava, l’est de Inverness, la capitale et la porte des Highlands. Puis la route militaire de Wade, sauvage avec des paysages magnifiques, Essich, Croachy, Foyers, la région de Strathnairn, Erogie, le Lac Tarff, panoramas superbe juste avant la vallée « Glen Mor » qui fait partie de la « Great Glen » . Je me demande si chaque lac a son Monstre… Arrêt pour la photo et pour mettre les K-way. D’autres mettent leur gros gants ! Il fait seulement 11° ce matin.

On reprend la route vers Foyers, Whitebridge, Fort Augustus ,à l’extrémité sud du Loch Ness (39 km de long, 2ème grand lac, mais le + grand en volume) situé à cheval sur le Canal Calédonien et ses nombreuses écluses. De Inverness, le canal relie la Mer du Nord à la côte Atlantique, à Fort William. Le passage de bateaux franchissant l’escalier d’écluses est spectaculaire !

De là, on longera le lac par l’ouest jusque Invermoston et Drumnadrochit où se trouve l’exposition du monstre du Loch Ness, puis on quitte le lac pour traverser la vallée « Glen Convinth » jusque Beauly et Dingwall pour dîner. On fera le plein des motos, et que voie-je ? Philou qui frotte sa moto ! Il a renversé de l’essence, il  nettoye à l’eau, puis essuye : aie… On mangera dans une friterie aujourd’hui, et si vous voulez mon avis, je préfère dans les Pub snack, c’est plus scotish ! Tiens-donc, un petit problème de fuite… le scottoiler ? Vite, une réparation de fortune, et on repart…

Direction Evanton, Dalnavie, on traverse la Ardross forest,  Bonar Bridge et Lairg, à coté du Loch Shin (27 km de long).

On s’arrêtera au seul  bistro, à Crash Inn, On roule et on roule sur cette route interminable. C’est la seule maison, on ne peut pas la rater ! Au beau milieu de la montagne.  Puis vers Altnahara à côté du  Loch Naver, le Loch Loyal, le mont « Ben Loyal » ( 764 m ), sa silhouette majestueuse des pics de granit, et Tongue, sa baie.

En Ecosse les routes sont belles, tranquilles mais étroites. Dans les montagnes, elles sont à chaussée unique « single track » avec des aires de dépassement « passing place » qui permettent aux voitures de se croiser ou de se doubler. Les paysages sont époustouflant : le bleu de la mer, du ciel, le vert des fougères, des sapins, le jaune des genêts, le contrastes des couleurs, les routes à l’infini, l’isolement, les monts & vallées ! Tout est magnifique à voir : il me faudrait deux paire d’yeux tellement le panorama est sublime !

De Tongue, on longe la côte, pour arriver à Coldbackie et Bettyhill, au B & B Dunveaden House,chez Mrs D M Mackenzie, by Thurso, North Sutherland.

Ce soir, nous irons au Pub, à 300 m du B&B, juste à côté du café de Bettyhill qui fait office d’information. Superbe coin tranquille ! Nous pouvons souper si nous avons un peu de temps. L’écossais est très calme et courtois. Pour patienter, une terrasse et le soleil : quoi de mieux !

L’attente vaut la chandelle ! Souper excellent préparé par le chef : saumon, carbonnade en soufflé,… avec comme dessert un moelleux au chocolat !!! tellement bon que MIB en lèche son assiette ! La serveuse surprise, éclate de rire et propose un second dessert ! MIB accepte et de ce fait tout le resto est au courant : les rires, l’ambiance, c’est contagieux. Merci la patronne : c’est plus qu’un délice. On vous le recommande ce resto symphatique « Farr Bay, Inn B&B, food available all day ». La fin de soirée se terminera au salon de B&B « Dunveaden House »: et 1 bouteille de Bowmore en – dans les bagages…

DIMANCHE 5 : CARBOST : 471 KM.

Du Nord des Highlands, on descend par l’Ouest, en longeant la côte

et traversant les plus remarquables sites naturels des Highlands,

la Wester Ross, jusque l’île de Skye.

Ce matin, 11° et un beau soleil. Les motos sont toujours là : elles sont attachées 2 à 2 juste en face du B&B. Tiens ! au déjeuner, c’est Klaus qui fait le travaille de Philou… Le B&B, c’est une bonne façon de loger chez l’habitant. Le logement et le petit déjeuner pour un prix plus que raisonnable par rapport à l’hôtel, et les gens sont très accueuillant. C’est aussi un bon moyen de mieux connaître le pays.

De Bettihyll, on retourne sur Tongue (le Ben Loyal, 764 m), on traverse la baie pour remonter sur Hope (le Ben Hope, 927 m) et Durness (à une dizaine de km de Cape Wrath : cap protégé à l’extrême N-O de l’Ecosse, avec ses plus hautes falaises de 281 m pour le plus grand bonheur des oiseaux).

On rencontre des moutons mais aussi des vaches qui se baladent en toute liberté..

Ensuite le Ross Occidental, « Wester Ross » , la route touristique du Nord-Ouest des Highlands : Laxford Bridge, Scourie, Kylestrome, Kylesku (le pont).

Quel splendide panorama ! Une carte postale. Un paysage à vous couper le souffle ! Les couleurs qui se fondent, la perfection !

Au bout de la baie, on apercoit la culture de saumon.

En Ecosse la pêche au saumon en mer est très connue des pêcheurs,et la pêche à la truite se pratique dans

les lochs et les rivières Tay, Spey, Tweed ou Annan.

Regardez la splendeur de ces majestueuses montagnes, ces routes étroites.

Tous ses paysages changeant : la mer, la plage de sable. C’est grandiose !!!

On longe le Loch Assynt, puis on aperçoit des ruines du « château d’ Ardvreck« , les petits lacs, des vues exceptionnelles

sur les lacs , les îles minuscules et la montagne en arrière plan ! En Ecosse, il y a énormément d’îles, seulement 130 sont habitées !

Puis, on continue vers Ledmore. Là, Lion s’aperçoit qu’il est sur la réserve : pas de chance ! S’il faut pousser, moi, je conduis la moto… 

Il doit rester +ou- 30 km jusque Ullapool, espérons qu’il y arrive !

Oufti, à la station, il lui restait 6 km. Lion a eu beaucoup de chance ! Puisque on est au port, on en profite pour se désaltérer.

Comme il est trop tôt pour manger, on roulera encore un peu pour trouver un joli coin.

De Ullapool, on descend sur Kekmelm en longeant le Loch Broom, puis le mont Beinn Dearg.

Des paysages grandioses ! Tiens ! Lion s’est sûrement arrêté pour des photos. Un break sur un parking pour s’attendre. Klaus se dépêche pour filmer leur arrivées. 5′ , 10′ , toujours pas là, les stars se font attendre ! Ah, le voilà, tout grand sourire, pour nous expliquer qu’il s’est arrêter à 30 m de nous, juste avant le tournant, sur le bas côté, pour faire une photo, et en mettant son pied à terre, il l’a posé sur l’herbe, mais c’était le seul trou dans l’herbe. Il a penché et à dit à Hiro : on penche, on penche…, on tombe ! Eh voilà, notre Lion national qui, fatigué, se couche avec sa moto…  Plus de peur que de mal, heureusement ! Directement, les voitures se sont arrêtées pour apporter de l’aide : ils sont vraiment là, avant qu’on ne les appellent !

On reprend la route vers Dundonnell, Laidele Loch EweGairlochle Loch Maree.

Voilà un joli coin tranquille pour manger ! Une petite salade, frites bien sûr et du poulet. C’était excellent : « The Old Inn« , voyez…

Ensuite, on continue vers Kinlochewela vallée de Torridon (Liatach, 1054 m).

TorridonShieldaig et Lochcarron où se sont arrêtés Joan et VDM, en terrasse, juste en face du lac.

Puis Strathcarron, Auchtertyre, Kyle of Lochalsh, Broadford, le plein des motos. Tout le groupe se retrouve. Mib, s’empresse de partir pour nous devancer au B&B à Carbost. Rien ne sert de courir, on s’installe au B&B puis prend nos repères pour le souper. Là, MIB téléphone pour dire qu’il nous attend !  Nous, on lui répond qu’on est déjà installés et qu’on l’attend pour le souper. Mais je suis à Carbost, qu’il nous répond ! Nous aussi, au B&B ! Ce qu’il ne pouvait pas imaginer, c’est qu’il y ait 2 Carbost à 40 km d’intervalle, et qu’il ne se trouve pas au bon endroit  Fait demi-tour, on t’attend Zut alors !!! Et Carbost dans l’autre sens, jusqu’au B&B « The Old Inn » sur l’Isle of Skye.

Comme d’habitude, la soirée se passe dans une ambiance bon enfant !

A 22 h 55, le barman sonne la cloche et annonce le dernier service ! Après, on peut rester, mais il n’est plus question de demander quelque chose !

L’Ile de Skye possède une seule distillerie, Talisker, construite sur les rives du Loch Hairport et des monts « Cullin Hills » . Elle produit un whisky dit-on de sucré et puissant. Je comprend pourquoi MIB est allé si loin ? La distillerie était à quelques km ! Philou va !

LUNDI 6 : PEEBLES : 415 KM.

De l’île de Skye, on prend la route des îles. Le Ferry de Armadale à Malaig, et de Coran à Ballachulish;

la vallée Glen Coe, Glen Falloch, à côté de Ben More;

Le parc National du Lac Lomond et des Trossachs, le Loch Lomond,

longuer les « Pentland Hills » pour rejoindre Peebles dans la Tweed vallée.

Ce matin, Klaus essuie la moto, il a plu toute la nuit ! Par prudence, on mettra les K-way, il y a toujours de la brume.

On partira par le sud de l’île : Broadford, Skulamus, Isleopnsay et Armadale pour prendre le Ferry jusque Mallaig.

On suit la route des îles : Lochailort, Roshven, Resipole et Coran, pour prendre le deuxième Ferry jusque Ballachulish.

Attention aux moutons, ils ne se bougent même pas…

Il faut faire la file. VDM et Joan, eux, se retrouvent les premiers. Ca aurait fait plaisir à VDM d’embarquer sur le Ferry avant , de nous faire signe du bateau

et de nous devancer  C’est rater : ils embarquent sur la première bande et sont les premiers à sortir !

Vous remarquerez le camion qui est monté le dernier, et se retrouve coincer à l’arrière ! Plus question d’embarquer une seule voiture !

A la sortie du bateau, c’est vraiment pas de chance. C’est la bande du milieu qui sort les premiers avec nous, puisque nous étions à l’arrière du bateau, puis la première bande, dont VDM et Joan. Tout compte fait, ils ont beau se dépécher, ils se retrouvent toujours derrière nous…   

On descend vers Glen Coe, sa vallée, vue magnifique, Kingshouse, Bridge of Orchy.

Tyndrum, la pluie est tombée pendant une petite demi-heure, on va pas se plaindre. Il fait meilleur qu’en Belgique.

Qui dit qu’il pleut tout le temps en Ecosse ? C’est juste passager ! 1/2 h de pluie en une semaine !!!

Puis Crianlarich et Inveraman. On entre dans « le Parc National du Lomond et des Trossachs » Ardlui, le Ben Vorlich (943 m), Inveruglas.

Le long de la A 82, le plein des motos, et arrêt au snack. Resto ou magasin au choix pour se sustenter avec un large assortiment.

Ici, se sont les vaches sur la route, à défaut de moutons !

On passe par Tarbetle Loch Lomond (le + grand en surface), Arrochart, Craggan, le Loch Long, Garelochhead, la A 817, Arden, on longe à nouveau le Loch Lomond, BallochDrymen, suivre Stirling, puis Balfron, Killearn, Blanefield, Strathbane, Clachan, Kilsyth (à l’ouest de Glasgow), CumbernauldAirdrieMotherweld, Carluke, Kilcalzon,

Carnwath, les « Pentland Hills« , Newbigging, Blyth Bridge, et Peebles. à l’hôtel « Glentress », Innerleithen. Remarquez, en fin de journée,

certains sont tellement fatigués, que s’ils pouvaient, ils rentreraient dans l’hôtel avec leurs motos…

Il y a même, des emplacements spéciaux pour Triumph !   

MARDI 7 : KINGSTON-UPON-HULL : 450 KM.

De Peebles, on traverse la région du sud de l’Ecosse, Scottich Borders jusque la frontière,

puis le Nord-Est de l’Angleterre, la région de Yorkshire-et-Humber, et les Midlands de l’Est,

jusque Kingston-Upon-Hull, pour l’embarquement au plus tard 18 h !

Comme d’habitude, une belle journée s’annonce. Les comptes, avant le départ. Il ne faut pas traîner, car le bateau n’attend pas !

On descend vers Innerleithen, Selkirk, EttrickbridgeEttrick, Bentpath, Ewes, Fiddelton,…

De Fiddelton, on bifurque vers Hermitage Castle et Canonbie. Les quelques km de route ne sont vraiment pas en bon état, on décide de changer de cap : retour à Fiddelton, et on redescend vers Ewes, Canonbie. VDM et Joan, qui arrivent peu de temps après nous, décident de continuer le chemin… A tantôt…

De Canonbie : l’Angleterre : Longtown, Brampton, Lambley, Alston, Middelton, Barnard Castle, et Darlington.Le ciel devient de plus en plus nuageux et noirci au loin. on s’arrêtera pour mettre les K-way, c’est plus prudent ! En fait, il n’a plu que 2 minutes ! Puis il faut faire le plein des motos et manger un bout : hamburger au cheddar, délicieux. Ah oui… du cheddar avec des frites, dans un Pub ! C’est toujours sidérant de voir plus de bouteilles d’alcool derrière le bar que de bière. Chez nous c’est la bière qui prime au bar.

Juste comme on repart, VDM et Joan nous passent sous le nez ! A peu de chose près, on se retrouve pour le dîner !

On continue : Croft, GT Sweaton, Northallerton, Thirsk, Sutton Bank, B 1257, Oswaldkirk, Hovingham, Slingsby, Malton,N.Grinston, Wetwang, Bainton, Lund, Beverley et Kingston-Upon-Hull. A quelques km, comme on est d’avance, on s’arrêtera dans un pub, y a urgence ! Eh oui, je ne suis pas un homme. Je n’ai pas aussi facile…

Le bateau partira à 19 h. Le resto est réservé, donc buffet avec plein de bonnes choses : entrée chaude et froide, poisson, viande, dessert (Lion, c’était une glace à quoi ?), café, fromage,… J’irai sur le pont voir le magnifique couché de soleil : une carte postale ! J’en ai quelques unes du voyage. Sublime ! Quelle soirée…

MERCREDI 8 : RETOUR À LA CASA.

Tôt matin, le bateau accoste à Zeebruges. C’est la traditionnelle séparation, puisque le groupe provient des 4 coins de la wallonie.

Il ne restera plus qu’à vérifier les pneus,…la moto…et défaire les bagages.

Merci à VDM pour le choix des parcours, pour les roodbooks papier.

Merci à tous pour la bonne humeur, l’ambiance, les bons moments passés ensemble.

Ajouter un Commentaire

Commentaires de harcèlement: Bien que la conversation et le partage d'idées différentes soient encouragés, tous les commentaires doivent être respectueux vis-à-vis de nos contributeurs et ceux qui laissent des commentaires.
Commentaires anonymes: Nous n'acceptons que les commentaires des personnes qui s'identifient.
Commentaires promotionnels: Si un commentaire est uniquement de nature promotionnelle, nous le supprimerons du site.

Code de sécurité Rafraîchir

Catégorie :